menu Home chevron_right

Laurent N.


Biography


2006 – Sud de la France – Les soirées auxquelles assistent les clubbers se vivent aux rythmes des sets que distille un Dj pas comme les autres : LAURENT N.
« Il est bon de préciser, que pour ce Laurent des platines et durant toutes ces années depuis 1990, il a écumé plusieurs pseudos ; tout d’abord sous son véritable nom, LAURENT GARNIER (90-92), puis Dj ES SPIRAL (92-94), le plus grands nombres d’années sous le pseudo de NASH (94-2003), puis enfin LAURENT N. (2003 à nos jours). »
Véritable ambassadeur d’une musique à vivre, à danser, il est un des rares Dj à pouvoir jouer de la House la plus suave jusqu’à la Techno la plus punchy. Entre les deux, ses prestations laissent le souvenir d’une musicalité maîtrisée, d’une mélodie sans cesse renouvelée.
Mais avant de pouvoir offrir tout ça, c’est un chemin parcouru depuis 1990 (date à laquelle il commence à mixer, dans l’électronique) qui ne laisse que peu de place à l’improvisation…Ou alors dans ce qu’elle suggère de résolument artistique.

Né Laurent GARNIER (ça ne s’invente pas), pour l’état civil, il est issu de cette génération de Dj qui ont digéré les 80’sD 90’s pour mieux aborder la nouvelle tendance du tout électro. Mais là où d’autres auront surfé sur la vague du musicalement correct, il préfère mettre en place ses propres soirées : MASTERMIND (News Club – Nice – 90).
Une mise en danger qui le caractérise. À la fois discret et irrésolu, ce paradoxe d’un profil qui ne supporte en rien la demi-mesure trouve sa force dans ce caractère pétri de gentillesse.

Le public découvre alors un Dj aux sets techno qui ne concèdent en rien à la facilité du « djaying » et révèlent déjà un artiste qui se joue du son comme une combinaison gagnante. Très vite, le style qu’il impose lui permet d’accéder aux line-ups des mythiques soirées d’alors :
Wonderland – Satellites – Transillusions – Bash – Ibiza Party – Paradox …
Dire que ces soirées ont participé à l’élaboration d’une scène locale est un euphémisme. Berceau d’une culture en marche, véritable balise pour cette génération dansante, il n’aura de cesse de partager son goût pour la musique, pour les musiques.
En marge des soirées plus convenues, il devient le résident des fameuses soirées LIMELIGHT, sous le pseudo de NASH, où il ferra ses plus belles armes, devant un public toujours plus nombreux. Fidèle dans sa conception de l’amitié, NASH, ne prouve rien, il vit sa passion, la partage et continue de faire danser les foules.

Il a su s’exporter au-delà des frontières. On le retrouve notamment dans les soirées les plus prisées : Absolutly House (il en était le résident)– EMPORIO (Paris) – Festival de musique électronique de Pau 2002 – ouverture du Midem 2002, 2003, 2004, résident sur Zurich, pour les soirées Côtes D’Azurich, au club Supermarket. Il écume aussi des clubs réputés, tels que ; La Loco, Le Queen, Le Batofar, Le Tryptique sur Paris, le Why Not (Pau), La Betise (Italie)… Ainsi que la quasi-totalité des clubs de sa région. Et il a été l’un des résidents du Minimal jusqu’à fin 2006. Et dés début 2008, il fait partie du prestigieux plateau de l’anniversaire des 15 ans des soirées Dragon Bal dans la salle Nikaïa, où il clôturera la soirée.

De fait, en 2003 il est à un tournant de sa carrière. Entre remise en question et tremplin pour le futur, des contraintes juridiques lui imposent de changer de pseudonyme. Pas évident lorsque l’on connaît l’attachement que le public témoigne pour ce Dj !

Laurent N. est donc né de cette combinaison que tout est à refaire, que le mieux reste à vivre, et finalement qu’il vaut mieux reprendre cette contrainte à son avantage… Celui de continuer à faire vibrer son public. Et même si ses compositions se font rares (faute de temps), c’est avec bonheur qu’on retrouvera Laurent N. derrière les platines.
En effet, il s’en faudra beaucoup pour décourager celui que l’on peut présenter comme le digne héritier d’une musique vivante, jamais ennuyeuse et de plus en plus musicale. Cette culture qui fait son charme, un peu comme un enfant du siècle bercé des références les plus diverses, lui permet aujourd’hui d’envisager l’avenir en conquérant.
Mais toutes ces lignes ne sauraient réduire l’image d’un Dj à ce qu’il provoque en nous de plus réconfortant… Mieux vaut découvrir Laurent N. dans sa musique.
Et si la curiosité vous pousse jusqu’à la cabine du Dj…C’est que vous vous êtes laissé surprendre par les vibrations de son set.

Soundcloud



Social profiles


Request availability





BOOKING CONTACT









  • cover play_circle_filled

    01. You Are In My Mind (Original Mix)
    Pølser

  • cover play_circle_filled

    02. You Are In My Mind (Axel Karakasis Remix)
    Pølser

  • cover play_circle_filled

    03. Feliz Contigo (Original Mix)
    Pølser

play_arrow skip_previous skip_next volume_down
playlist_play